Présentation de la CFDT : Qu'est ce que la CFDT ?

Présentation de la CFDT : Qu'est ce que la CFDT ?

Ce film présente la CFDT

Des militants présentent leur syndicat, le premier syndicat français en nombre d'adhérent.

La CFDT lance la plus grande enquête sur le travail

La CFDT lance la plus grande enquête sur le travail

Plus de 90 000 réponses

L’objectif : collecter des milliers de réponses afin de redonner de la voix aux travailleurs dans le débat public.

LETTRE OUVERTE

LETTRE OUVERTE

lettre ouverte à Emmanuel Macron

Dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron, publiée dans Le Monde, Laurent Berger interpelle le nouveau président de la République…

Relaxe de François Pérol, Groupe BPCE :

« la CFDT prend acte du jugement rendu ce jour »

La CFDT souhaite qu’après six ans de procédure, ce jugement mette un terme au long parcours judiciaire, qui a fortement déstabilisé la gouvernance du Groupe BPCE et que les parties prenantes aient la sagesse de ne pas aller plus loin.

La CFDT espère que le groupe, partiellement à l’arrêt sur bon nombre de dossiers, puisse enfin se mettre en ordre de marche, et que le redressement du groupe entamé depuis la création de BPCE se poursuive. Pour la CFDT, ce redressement doit s’accompagner de mesures en faveur des salariés, notamment celles revendiquées lors du mouvement de grève inédit du 24 mars dernier.

Cela passe par l’amélioration des conditions de travail et une meilleure prise en compte des difficultés quotidiennes rencontrées par les salariés, notamment entraînées par l’évolution du règlementaire et l’introduction de nouvelles technologies.

La CFDT espère également la reconnaissance des efforts des salariés, grâce à une politique plus juste en matière de rémunérations.

Enfin, elle souhaite que le groupe s’engage pleinement dans la négociation d’un pacte de responsabilité, dans ses branches professionnelles et qu’il participe à l’effort national contre le chômage en recrutant, en formant, ainsi qu’en poursuivant sa politique pour les travailleurs handicapés. Cela lui est d’autant plus demandé qu’il a reçu des aides importantes dans le cadre du CICE.

Des nouvelles de la Branche Banque Populaire

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-dessous de nouvelles "infos branches BP" sur différents sujets d'actualités:

  • Signature de la convention collective
  • Les conditions de travail (suite du mouvement de grève national du 24 mars)
  • Revalorisation du régime de retraite supplémentaire
  • Suite du procès de PEROL
  • Information du comité de groupe BPCE sur la taille critique d'une Banque Populaire Régionale en vue d'une probable fusion.

Pour plus de détails : CLIQUEZ ICI

Publication trimestrielle des résultats de BPCE…

OUI les salariés ont eu raison de manifester leur mécontentement le 24 mars dernier.

François PEROL, président du directoire du groupe BPCE, vient d’annoncer au titre du premier trimestre 2015 des performances qu’il qualifie de « robustes » avec un bénéfice net de 1,0 Milliard d’euros, en forte hausse (+ 16,1 %) par rapport au premier trimestre 2014.
François PEROL évoque également une activité commerciale soutenue dans tous nos métiers coeurs, une base de résultats robuste au 1er trimestre 2015, une poursuite du renforcement de bilan.

Pour lire la suite : Cliquez ici

Suites du mouvement national de grève du 24 mars 2015

Dans les entreprises, des négociations se sont engagées et d’autres vont l’être sur les deux principaux thèmes revendicatifs. Ces premiers frémissements sont le fruit de la mobilisation des salariés qui, malgré les pressions qu’ils ont eu à subir, ont pu exprimer sous différentes formes leur « ras le bol ».

Pour lire la suite : Cliquez ici

24 MARS : première réussie et prometteuse !

Il y aura un avant et un après 24 mars 2015 pour le groupe BPCE et ses salariés…
Pour la première fois de sa courte existence, notre groupe a connu la mobilisation de ses salariés, répondant à l’appel unitaire de tous ses syndicats.

Les salariés du groupe BPCE ont démontré leur capacité à agir ensemble.

Nous rappellerons tout cela à F. Pérol qui consent à nous recevoir le 23 avril.

Pour lire la suite : Cliquez ici

GRÈVE DU 24 MARS

Après des semaines de travail, de réunions en intersyndicale, la diffusion de 3 tracts et autant de communiqués de presse, nous vivons ce 24 mars, un moment particulier et osons le, historique au regard de notre jeune Groupe. Nous tenons à remercier l'ensemble des salariés qui se sont mobilisés le 24 mars 2015.

A 14H15, nous avons été reçu par la DRH Groupe, Anne Mercier Gallay, en présence de Valérie Le Boulanger et Hervé d'Harcourt de la DRH, et deux DRH , l'un d'une BP (BPRi) et l'autre d'une CE (CEBFC). En l'absence de F. Perol, à qui nous avions adressé, hier, une demande de RDV, nous avons refusé d'entamer le dialogue avec les représentants de BPCE. Ce choix avait été fait hier au cours de l'intersyndicale. Celle-ci a demandé à pouvoir rencontrer au plus vite le président du Groupe BPCE, F. Perol.

Nos chiffres et liens Caisses d'Epargne :

Languedoc Roussillon : 50 % de grévistes - Loire Drôme Ardèche : 25 % de grévistes - Picardie : 25 % de grévistes - Rhône Alpes : 18% de grévistes et 23 agences fermées - Auvergne Limousin : 17% de grévistes et 9 agences fermées - Ile de France : 15 % de grévistes - Bretagne Pays de Loire : 10 % de grévistes - Nord France Europe : 7 % de grévistes - Alsace : 4 % de grévistes.

Dijon : Cliquez ici - Bordeaux et Nice : Cliquez ici - Amiens : Cliquez ici - Poitiers : Cliquez ici

Nos chiffres et liens Banques Populaires :

BP2L : 40% de grévistes avec rassemblements sur LYON (+ de 100 personnes) et St Etienne (60 personnes). BP SUD 45% de grévistes avec 350 salariés rassemblés devant les sites. 69 agences fermées. BP Ouest : 15% de grévistes, et plus de100 personnes rassemblées devant le siège à Rennes. Côte d'Azur : 25 à 30 % de grévistes - Atlantique (Nantes) 300 personnes devant le siège et 42% de grévistes - BP Occitane près de 55% de grévistes. 300 personnes aux rassemblements - Aquitaine Centre Atlantique : 400 salariés réunis devant le siège social et de nombreuses agences fermées 40% de grévistes.

Perpignan : Cliquez ici - Montigny-le-Bretonneux : Cliquez ici

Lire la suite...

L'ANNONCE DE LA GRÈVE DU 24 MARS INQUIETE BPCE ET SES DIRIGEANTS

Alors que ces derniers mois, les dirigeants de BPCE traitaient par le déni les alertes des organisations syndicales sur les conditions de travail dans le Groupe et opposaient un refus catégorique aux légitimes revendications salariales, voilà que les choses changent subitement. La seule annonce de la grève du 24 mars prochain par l’intersyndicale a mis les dirigeants du Groupe en effervescence.
Les employeurs tentent de désamorcer le mouvement
Ainsi, localement, certains dirigeants sont-ils prêts maintenant à faire des propositions salariales améliorées dans le seul objectif de désamorcer le mouvement, d’autres font obstacle à la diffusion de l’information intersyndicale. Par contre rien sur les conditions de travail. Le sujet resterait-il tabou dans nos entreprises ?
Nous ne sommes pas dupes de ce changement d’attitude. Il révèle le désarroi et l’inquiétude de patrons qui prennent conscience de l’ampleur de la colère du personnel.

Pour lire la suite : Cliquez ici

OPÉRATION « CARTE DU REFUS »

carte

Dites-le-lui directement !

 

Dès qu’il s’agit de rémunération et de conditions de travail, François Pérol et les dirigeants ont tendance à fuir la réalité. Ainsi, ils vous disent que tout va bien pour le personnel et les clients (enquêtes d’opinion). Ils vous font même dire que tout va bien pour vous (enquêtes Diapason). La réalité du terrain est cependant bien différente. Les médecins du travail ou les experts indépendants le confirment… C’est vrai pour tous les salariés, managers y compris. 

Il prétend que ça n’existe pas : affranchissez-le !

Dans les médias F. Pérol balaye, d’un geste aussi définitif que méprisant, la seule évocation d’une grogne sociale susceptible d’entraver le fonctionnement du Groupe BPCE. C’est tellement simple d’en affecter la responsabilité à quelques syndicats mais autrement plus compliqué de regarder la situation en face…

Éloigné du terrain, perclus par les certitudes du « sachant » et sans doute mal secondé sur la chose sociale, F. Pérol n’entend rien de ce constat alarmant. Les salariés du groupe peuvent le ramener à la réalité en lui adressant massivement…

… la « carte du refus » !

Comment : vous allez recevoir sur votre lieu de travail une carte postale siglée des logos de l’intersyndicale. La Carte : (cf. ci-contre) Au recto, le message est clair et compréhensible. Au verso, six des principales récriminations des salariés du Groupe illustrent le propos. Mode d’emploi : Affranchissez cette carte et glissez-la dans une boîte postale ! Par ce geste, simple s’il en est mais hautement symbolique, exprimez directement votre « ras-le-bol » à François Pérol. 

Il y aurait tant à dire…

Qu’on ne s’y trompe pas, les sources de mécontentement sont légions : politique de rémunération, dégradation de la qualité de service, érosion des effectifs, précarisation des situations et des salariés, pression commerciale, course aux ratios, conditions de travail, souffrance, respect de la personne, etc.

Prêts ? … Affranchissez, Postez !

Grève le 24 mars 2015 dans le groupe BPCE

Pour faire suite à l’intersyndicale du groupe réunissant ce jour mercredi 4 mars 2015 l’ensemble des OS (Caisse d’Epargne / Banque Populaire / Natixis / BPCESA / Crédit foncier), nous vous informons des décisions prises :

  • Appel à une action le 24 mars 2015 dans l’ensemble des entreprises du groupe (appel à une journée de grève).
  • Le fait que des Nao locales aient pu être signées dans certaines entreprises n’exonère en rien la nécessité de mobilisation.

Qui ne constate pas l’augmentation des souffrances au travail, au moment où le problème de l’emploi perdure, la diminution incessante et programmée des effectifs dans l’ensemble de nos entreprises n’est pas acceptable.

Dans un même temps les résultats des entreprises augmentent. Les mesures salariales générales et pérennes pour l’ensemble des salariés sont clairement refusées à la fois dans chaque Banque et Caisse et dans le Groupe.

Il apparaît donc nécessaire que toutes les équipes et les salariés se mobilisent pour que le 24 mars soit un succès.

lire le tract cliquez ici  pdf20

Identification des Elus - GED

Nom d'utilisateur, puis mot de passe

Cliquez en haut à droite sur GED 2015

Calendrier des évènements

Décembre 2017
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
lundi 25 Déc 2017
Noël
lundi 01 Jan 2018
Jour de l'An

Inscription Newsletter

captcha 

Les cookies sont de petits fichiers texte que votre ordinateur télécharge à chaque fois que vous visitez un site Web. Lorsque vous retournez sur des sites Web, ou que vous vous rendez sur des sites Web utilisant les mêmes cookies, ceux-ci reconnaissent ces cookies et donc votre ordinateur ou votre périphérique mobile. Le mode navigation privée de votre navigateur vous permet d'aller sur Internet sans enregistrer la moindre information au sujet des sites et des pages que vous avez visités, mais ne vous garantit pas l'anonymat sur Internet.